asd asdsa f
Uncategorized

Victime d’un canular, c’est lui qui risquait la prison

0 29

Les canulars, on le sait, peuvent finir mal. Pour sa part, si le swatting consiste à envoyer des forces de l’ordre chez la victime en prétextant diverses fausses excuses, il reste avant tout une pratique passible d’emprisonnement et d’une amende de 30 000 euros pour délit de fausse alerte. Bibix, lui, en plus d’être la victime, aura en plus le malheur de voir son canular se transformer en téléréalité.

Bibix envié pour vivre pleinement de sa passion : les jeux vidéo

Pour la victime, les causes du canular organisé contre lui sont claires. Elle s’appelle Bibix. Un pseudo sous lequel se cache un gros passionné de jeux vidéo, qui a l’habitude de diffuser en direct des parties, comme celles de DayZ, sur une plateforme de diffusion de renom : Twitch. Populaire, Bibix l’était donc déjà avant que la fameuse farce ne soit mise en œuvre à ses dépens. Si les auteurs du délit voulaient alors peut être salir sa réputation ou au moins lui faire du mal d’une manière ou d’une autre, l’incident qu’il a vécu n’a fait que renforcer sa renommée. Et selon Bibix, c’est justement la principale cause du canular dont il a été victime : ce joueur est suivi par près de 60 000 abonnés sur Twitch et par le double sur YouTube. De plus, grâce à cette passion, les jeux vidéo, il arrive à accumuler des « dons hallucinants », et cette dernière suffit à le faire vivre pleinement. Ceux qui se cachent derrière cette histoire qui a failli mal tourner, et soupçonnés d’être des membres de Violvocal, site connu pour ses attaques terroristes, ne sont autres que des détracteurs, jaloux de sa popularité et de ses gains, que Bibix ne méritait pas, selon leurs propres dires.

Canular de Bibix : que c’est-il passé ?

Les forces de l’ordre, également victimes du canular donc, se sont introduites chez Bibix alors que celui-ci diffusait à son habitude une partie sur Twitch. L’intervention s’est déroulée après un appel à l’aide, pour motif d’accomplissement de meurtre. Sur les lieux, la police réalise la pratique illicite de Bibix. Les caméras, qui avaient alors servi à diffuser la partie de jeu en même temps que la scène en direct sont coupées. Le joueur risquait la prison. Mais, plus de peur que de mal : la police a aussi compris le canular et s’en ira aussitôt. Bibix, lui, ira porter plainte.

About the author / 

thomas

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.

Notre avis Hidemyass: Meilleur vpn 2016